fr French
af Afrikaanssq Albanianam Amharicar Arabichy Armenianaz Azerbaijanieu Basquebe Belarusianbn Bengalibs Bosnianbg Bulgarianca Catalanceb Cebuanony Chichewazh-CN Chinese (Simplified)zh-TW Chinese (Traditional)co Corsicanhr Croatiancs Czechda Danishnl Dutchen Englisheo Esperantoet Estoniantl Filipinofi Finnishfr Frenchfy Frisiangl Galicianka Georgiande Germanel Greekgu Gujaratiht Haitian Creoleha Hausahaw Hawaiianiw Hebrewhi Hindihmn Hmonghu Hungarianis Icelandicig Igboid Indonesianga Irishit Italianja Japanesejw Javanesekn Kannadakk Kazakhkm Khmerko Koreanku Kurdish (Kurmanji)ky Kyrgyzlo Laola Latinlv Latvianlt Lithuanianlb Luxembourgishmk Macedonianmg Malagasyms Malayml Malayalammt Maltesemi Maorimr Marathimn Mongolianmy Myanmar (Burmese)ne Nepalino Norwegianps Pashtofa Persianpl Polishpt Portuguesepa Punjabiro Romanianru Russiansm Samoangd Scottish Gaelicsr Serbianst Sesothosn Shonasd Sindhisi Sinhalask Slovaksl Slovenianso Somalies Spanishsu Sudanesesw Swahilisv Swedishtg Tajikta Tamilte Teluguth Thaitr Turkishuk Ukrainianur Urduuz Uzbekvi Vietnamesecy Welshxh Xhosayi Yiddishyo Yorubazu Zulu
INTERVIEWS

Foot-Interview : Cadjy Saturne espère un changement dans le football Haïtien

Le défenseur central du Tempête FC de Saint-Marc Cadjy Eltino Saturne a accordé une interview a Mediasporthaiti ( MSH ). Lors de cet entretien, il a évoqué son désir de voir un changement radical dans le football haïtien afin qu’il puisse devenir professionnel. Pour se faire, le joueur dit souhaiter la chasse de certains dirigeants.

Dans le but de partager ses 11 ans d’expériences dans le football Haïtien, Cadjy Eltino Saturne s’est confié à MSH.

Qui est Cadjy? :

« Mon nom complet est Saturne Cadjy Eltino Jr. Je suis âgé de 27 ans et j’évolue au sein du Tempête FC. « 

Ton début dans le foot?

« J’ai débuté dans mon quartier avant de rejoindre la formation de « Panick. FC ». Après cette aventure , j’ai fini par intégrer les rangs du Baltimore SC en 3ème Division. Grâce à mes efforts, j’ai gagné la confiance du staff pour faire partie de l’équipe première, en 2010. »

Qui t’a guidé ?

 » Ils sont tellement nombreux les joueurs qui m’ont marqué à cette époque que je préfère ne pas vous dire exactement qui est mon modèle. Pour celui qui m’a énormément aidé est mon premier coach Pierre Roland, mais je me suis vraiment lancé avec le coach Pierre André avec qui j’ai remporté mon premier titre National en 2011. « 

Ton poste de prédilection ?

« Avant  je jouais comme Milieu Défensif, et parfois comme avant-centre. Mais aujourd’hui, je joue bel et bien comme défenseur central. « 

Tu connais déjà combien de club ?

 » Après le Baltimore, j’ai eu un court passage au sein de l’ASC et c’est dans ce Club Capois je suis sorti pour signer avec le Tempête FC de Saint-Marc. »

Ton plus beau souvenir ainsi que votre pire ?

« Mon plus beau souvenir est le premier but que j’ai marqué avec le Baltimore SC. Le pire, honnêtement c’est la situation actuelle du championnat. »

Tu n’a jamais été appelé en équipe nationale?

 » Oui, j’ai fait la sélection des moins de vingt ans et aussi de l’équipe Olympique. J’ai été même capitaine de la sélection Olympique. Cela ne s’est pas bien passé et je crois que c’est l’origine de ma non-convocation en sénior. En tout cas pour moi, ça reste une hypothèse. »

Un Club que tu aimerais porté ses couleurs ?

« Ceux dont j’ai rêvé de porter les couleurs j’en ai déjà portées . S’il en a un qui devient brillant à l’avenir peut-être j’en aurais une envie. « 

La situation du championnat National Haïtien?

Pour moi, ça mérite un changement radical. Aucun joueur n’a aucune assurance de santé. On joue sans même faire de test cardiaque, des joueurs qui jouent avec les crampons complétement usagés, lorsque nous partons pour aller jouer en province, nous prendrons le bus à 4hrs AM les pieds coincés, une chaleur intense et en arrivant comme nourriture on a le riz au menu quelques minutes avant le match. Il faut que notre Football a l’air du Football Professionnel comme ils le prônent.

Et tu ne suggères quoi?

À mon avis, ça devrait commencer sur nos dirigeants de mettre sur la chaise des leaders, celui qui la mérite totalement et que les joueurs auront recours à un Syndicat de façon à ce qu’ils comprennent mieux les besoins nécessaires à ce championnat.

Odson Jules & Jean Marvens Rochebrun

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Soutenez-nous en supprimant votre bloqueur de publicités