Interviews

Foot – Insolite : Un jeune joueur international haïtien raccroche ses crampons à 21 ans!

L’international haïtien, Valdo Étienne qui évolue au sein du Real Hope Academy, en première division Haïtienne, lors d’une interview exclusive à Médiasport Haïti, confirme d’avoir raccroché définitivement ses crampons. Blessures à répétition ainsi que les mauvais traitements de la part des dirigeants du football Haïtien à l’égard des joueurs. Sont entre autres, selon lui, les raisons de cette décision.

C’est larmoyant d’écouter le jeune natif du Cap-Haïtien, frustré par la maltraitance, le mauvais comportement de ceux qui sont placés pour gérer le football en Haïti. Après l’arrêt du CHFP depuis 3 mois et sans nouvelle, Valdo Étienne a réfléchi durant cette période et a décidé d’abandonner cette discipline dont il adorait tant. Toujours dans cet entretien à MSH, il a retracé son parcours et a expliqué le pourquoi de cette décision précoce.

Médiasporthaiti : Comment avez-vous lancé votre carrière de footballeur?

Valdo Étienne : J’ai commençé à jouer dans mon quartier et après, à 10 ans, j’ai intégré un club formateur, nommé Mercure d’Haïti. Cette époque, j’ai dû le laisser ce centre de formation pour me rendre au ranche de la Croix-des-Bouquets. En 2015, suite à les difficultés que le ranch confrontait à cette époque, je l’ai laissé pour aller à Vivario.

Mediasporthaiti : Le Real du Cap reste t-il votre unique expérience professionnelle ?

Valdo Étienne : Depuis à Vivario, j’ai connu des moments qui, pour moi, faisaient la satisfaction de ma carrière. Car j’allais au Brésil pour disputer la Copa São Paulo, une compétition dont des grandes stars mondiales ont joué, les Neymar, Robinho, Vinicius…, Et un stage aux États-Unis dans le club FC Dallas.

Médiasporthaiti : Ce stage avec le FC Dallas s’est-il passé comment ?

Valdo Étienne : Moi et mon Agent on s’était mal compris sur quelques points. J’avais obtenu un visa de 5 ans. Je lui (l’agent) avait dit que je ne pourrais passer ces 6 mois de stage sans faire un retour vite dans mon pays, sinon on va annuler mon visa. Mon agent est canadien il ne savait pas trop les procédures. Pour éviter de perdre ce Visa, j’ai dû abandonné.

Mediasporthaiti : Valdo Étienne est-il déjà appelé en équipe nationale Haïtienne ?

Valdo Étienne : À deux reprises, et c’était, d’abord en 2017 et c’est après cela j’ai rejoint le Real du Cap. Puis en 2018 avec les moins de 20 ans.

Mediasporthaiti : Pourquoi à 21 ans tu t’écartes déjà sur le circuit ?

Valdo Étienne : Pour bien vous dire, j’ai reçu un énorme coup au genou, des déchirures au niveau de la cuisse, et tout ça a duré 2 ans…, en réfléchissant pendant ce temps que je ne pourrai même recevoir les soins nécessaires pour rétablir au plus vite, je me suis dit :

En regardant ce que j’ai accompli dans le jeu et je suis dans un état inconfortant. C’est l’heure de cesser cette misère. Parce que le Football National m’a rien offert. Il y a qu’en Haïti les joueurs jouent pour obtenir un Visa pour quitter le pays peu importe où ils auront la chance de jouer. Même dans notre pays voisin, on traite mieux les footballeurs dans leurs ligues avec un salaire minimum de 1000 dollars. Ici non seulement c’est maigre et même dans des situations inhabituelles. C’est difficile de vivre dans de telles conditions.

Mediasporthaiti : Quelle est la suite alors après avoir fait tes adieux ?

Valdo Étienne : Puisque j’ai toujours mon Visa de 5 ans. J’envisage d’apprendre l’anglais et rechercher un emploi là-bas et avoir au moins une vie sympa.

Mediasporthaiti : Que diriez-vous alors aux autres qui décident de poursuivre leur carrière en CHFP ?

Valdo Étienne : Mes conseils pour eux, s’ils décident de rejouer, je souhaite qu’ils donnent le maximum de leur capacité, plus de détermination et discipline afin qu’ils obtiennent leurs Visas. Je suis désolé de dire ça. Mais le football en Haïti ne nous a offert que cela.

Écrit par : Jean Marvens Rochebrun / Propos recueillis par : Odson Jules // MEDIASPORT HAITI

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Soutenez-nous en supprimant votre bloqueur de publicités